News

PRISMA ESG World Convertible Bonds,

18.07.2017

2017 est d’ores et déjà une année bien rem­plie pour PRISMA Fondation. Après avoir lancé avec succès deux nou­veaux groupes de pla­ce­ments et procédé au rem­pla­ce­ment de deux gé­rants, la fon­da­tion conti­nue sa re­cherche de so­lu­tions in­no­vantes et per­for­mantes pour les caisses de pen­sion suis­ses. L’année est loin d’être fi­nie, et d’autres nou­veautés sont en pré­pa­ra­tion – stay tu­ned ! An­dré Au­gus­tin | Di­rec­teur | Key In­vest­ment Ser­vices SA --- ­Dans un en­vi­ron­ne­ment qui res­semble toujours plus à une fin de cycle bour­sier, les classes d’ac­tifs struc­tu­rel­le­ment asymé­triques vont sus­ci­ter de plus en plus d’intérêt de la part des in­ves­tis­seurs. Et par­mi les classes d’ac­tifs tra­di­tion­nel­les, les obli­ga­tions conver­tibles est cer­tai­ne­ment celle qui vient à l’es­prit, à juste ti­tre. Car l’iné­vi­table re­tour de la vo­la­ti­lité sur les mar­chés d’ac­tions va éga­le­ment pro­fi­ter di­rec­te­ment aux obli­ga­tions conver­tibles via la re­va­lo­ri­sa­tion de leur op­tion « call » inté­grée. Le contexte ac­tuel semble donc par­ti­cu­liè­re­ment pro­pice pour s’inté­res­ser à nou­veau aux obli­ga­tions conver­ti­bles. ­La Fon­da­tion PRISMA a ré­cem­ment choi­si un gé­rant avec un ex­cellent track re­cord pour re­prendre la ges­tion de son groupe de pla­ce­ments en obli­ga­tions conver­tibles mon­dia­les, lancé en 2001. Ce gé­rant, classé AA par Ci­ty­wire et ***** par Mor­ning­star, se dis­tingue par une ges­tion de convic­tion en adéqua­tion avec le scé­na­rio ma­cro-éco­no­mique de la mai­son, La­zard Frères Ges­tion. En plus d’une ana­lyse cré­dit spé­ci­fique, la sé­lec­tion des émet­teurs est sou­mise à des critères ESG vi­sant à ré­duire le risque idio­syn­cra­tique pou­vant avoir non seule­ment un im­pact né­ga­tif sur le prix de leurs ti­tres, mais éga­le­ment sur la ré­pu­ta­tion des in­ves­tis­seurs les dé­te­nant. ­Cette uti­li­sa­tion prag­ma­tique des critères ESG, dans le but prin­ci­pal d’amé­lio­rer le rap­port ren­de­ment/­risque, est l’une des ca­racté­ris­tiques des groupes de pla­ce­ments ESG de la Fon­da­tion PRISMA. ­Ro­bert Sei­ler | CIO | Key In­vest­ment Ser­vices SA

PRISMA ESG World ex-CH Low Volatility Equities H,

09.05.2017

Une so­lu­tion élé­gante pour pas­ser du ‘Dumb Be­ta’ au ‘S­mart ESG’ ! ­Mon ins­ti­tu­tion de pré­voyance est-elle saine et bien pré­parée pour le fu­tur ? Les as­surés, les ren­tiers s'in­ter­rogent de plus en plus sur la ca­pa­cité de leur caisse de pen­sion à as­su­rer leur ave­nir éco­no­mique, mais se posent aus­si la ques­tion du com­ment ? ­La fon­da­tion Prisma pro­pose de réu­nir les deux mondes en ré­con­ci­liant ef­fi­cience des pla­ce­ments et contrôle sur la des­ti­na­tion des fonds par une inté­gra­tion « prag­ma­tique » des critères en­vi­ron­ne­men­taux, so­ciaux et de gou­ver­nance (ESG). ­William Wu­thrich | CEO | ­Key In­vest­ment Ser­vices SA --- ­Comment s’ex­po­ser aux ac­tions glo­bales de ma­nière ef­fi­ciente ? ­La fon­da­tion PRISMA ré­pond par le lan­ce­ment de son se­cond groupe de pla­ce­ments « mi­ni­mum vo­la­ti­li­ty », géré par l’un des lea­ders mon­diaux de la ges­tion quan­ti­ta­ti­ve. ­La straté­gie du PRISMA ESG World ex-CH Low Vo­la­ti­li­ty Equi­ties H se dis­tingue des pro­duits « Smart Be­ta » in­dexés par l’ad­di­tion d’un mo­teur d’al­pha au pro­ces­sus d’op­ti­mi­sa­tion mi­ni­mum va­rian­ce, ain­si que par des filtres ESG conçus pour ré­duire les risques idio­syn­cra­tiques. Le ré­sul­tat est une straté­gie qui offre une so­lu­tion in­tel­li­gente à l’un des dé­fis auxquels les Conseils de Fon­da­tion font face aujourd’­hui, à sa­voir la ma­nière de s’ex­po­ser aux ac­tions alors que le cycle bour­sier qui a dé­buté en 2009 touche à sa fin. ­Ro­bert Sei­ler | CIO | ­Key In­vest­ment Ser­vices SA Nous vous in­vi­tons à ve­nir dé­cou­vrir notre ap­proche !

PRISMA Credit Allocation Europe,

22.02.2017

PRIO­RITÉ À LA MAέTRISE DE LA VO­LA­TI­LITÉ ­face à l’ex­trême dis­per­sion entre les classes d’ac­tif­s ­Pers­pec­tives 2017 | L’é­lec­tion de Do­nald Trump et le re­bond du pé­trole fin 2016 ont pro­voqué un vé­ri­table choc de confian­ce, qui a réé­va­lué à la hausse les an­ti­ci­pa­tions de mar­ché sur l’ac­ti­vité et sur l’in­fla­tion. En Eu­ro­pe, l’as­sai­nis­se­ment du sec­teur ban­cai­re, qui ré­sulte de la re­pen­ti­fi­ca­tion de la courbe des taux et de l’im­po­si­tion de re­ca­pi­ta­li­sa­tion par la BCE [...] Le groupe de pla­ce­ments en­tame 2017 avec une sur­pondé­ra­tion sur les ac­tifs risqués et une sous-pondé­ra­tion sur les em­prunts d’E­tat. Le gé­rant a pro­fité de la hausse du mar­ché en fin d’année pour ache­ter des pro­tec­tions à la baisse à bas coût et main­te­nir sa straté­gie de ré­duc­tion de la vo­la­ti­lité. En­fin, la po­si­tion en ac­tifs risqués [...] Lire la lettre du gé­rant

News

L’inévitable retour de la volatilité

PRISMA ESG World Convertible Bonds

En savoir +...

Où va mon argent ? Où est-il investi ?

PRISMA ESG World ex-CH Low Volatility Equities H

En savoir +...

Priorité à la maîtrise de la volatilité

PRISMA Credit Allocation Europe

En savoir +...